Les troubles du neurodéveloppement (TND)

Les troubles du neurodéveloppement (TND)
21.05.2021 L’essentiel Temps de lecture : 5 min

Qu’est ce qui définit les troubles du neurodéveloppement ? Quelles sont les conséquences ? Comment les diagnostiquer et vers qui se tourner ?

Les  troubles du neurodéveloppement regroupent  les troubles du développement intellectuels, les troubles de la communication, les troubles du spectre de l’autisme,  les troubles spécifique des apprentissages, les troubles moteurs, le déficit de l’attention/hyperactivité…

Comprendre

« Le neuro-développement recouvre l’ensemble des mécanismes qui, dès le plus jeune âge, et même avant la naissance, structurent la mise en place des réseaux du cerveau impliqués dans la motricité, la vision, l’audition, le langage ou les interactions sociales. Quand le fonctionnement d’un ou plusieurs de ces réseaux est altéré, certains troubles peuvent apparaître : troubles du langage, troubles des apprentissages, difficultés à communiquer ou à interagir avec l’entourage. On parle des troubles du neuro-développement, parmi lesquels figure l’autisme. » Extrait de l’article « Que sont les troubles du neuro-développement ? » sur Handicap.gouv.fr

Ils sont définis par la DSM-5 comme : « un ensemble d’affections qui débutent durant la période du développement, souvent avant même que l’enfant n’entre à l’école primaire ; ils sont caractérisés par des déficits du développement qui entraînent une altération du fonctionnement personnel, social, scolaire ou professionnel »
(extrait du DSM-5).

Les recommandation de la Haute autorité de santé donne les informations pour harmoniser les pratiques de repérage et d’orientation des enfants ayant un trouble du neurodéveloppement (TND) et optimiser le parcours de l’enfant et de sa famille. Ce document donne toutes les informations sur les facteurs de risque et signes de TND, les interventions précoces, le parcours de l’enfant et sa famille…

L’hôpital Universitaire Robert-Debré les définit ainsi :
« Ils regroupent les troubles du développement de la communication et des interactions sociales (autisme), du développement intellectuel (déficience intellectuelle ou retard mental), du développement de l’attention (trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité ou impulsivité) et des fonctions associées (mémoire de travail, contrôle exécutif…) mais aussi les troubles d’acquisition du langage ou des coordinations (dysphasies et dyspraxies) et les troubles spécifiques des apprentissages scolaires (par exemple la dyslexie-dysorthographie). »

Les troubles du neuro-développement peuvent se traduire par l’autisme, le trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH), un trouble du langage…

Une vidéo qui vise à expliciter l’acronyme « TND » et à sensibiliser la société sur la nécessité, pour les personnes concernées, d’un repérage précoce, d’un diagnostic complet, d’un accompagnement et de soins adaptés, tout au long de leur vie.
https://youtu.be/3R1NIvntDDA

Répérer

Toute inquiétude des parents doit être prise en considération et inscrite par le médecin dans les informations qu’il communique à la plateforme. La Haute Autorité de Santé insiste bien sur le fait que les parents doivent vraiment être pris en compte.

Il est important également que les médecins, les professionnel(le)s de la petite enfance connaissent bien les signes d’alerte des TND ; voici des documents qui les présentent :

Livret « Parents et professionnels de la petite enfance, soyons attentifs ensemble au développement de votre enfant. » (2022)
Il s’adresse, à la fois, aux parents d’un enfant de moins de trois ans, mais aussi aux professionnels de la petite enfance – éducateurs (-trices) de jeunes enfants, puériculteurs (-trices), psychologues, auxiliaires de puériculture, assistant(e)s maternel(le)s, etc. En cas de questions à propos du développement d’un enfant, de signes d’un développement inhabituel chez un enfant…

Livret de repérage des troubles du neuro-développement chez les enfants de 7 à 12 ans
Certains TND comme les troubles DYS ou le trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) ne sont pas détectés avant 6 ans,  les dispositifs de repérage et d’intervention précoce et la prise en charge des frais sont donc étendus aux enfants de 7 à 12 ans.
Ce livret concerne prioritairement les enfants scolarisés de la grande section de l’école maternelle à l’entrée au collège chez lesquels sont observées des difficultés, à l’école, à la maison ou lors d’une consultation médicale.
Formulaire familles ici
Formulaire enseignant ici
Formulaire médecin ici

L’ANFE (Association Nationale Française des Ergothérapeutes) et les ergothérapeutes du réseau des Centres Ressources Autisme, proposedeux plaquettes qui présentent les signes d’alerte en cas de suspicion de TND qui doivent motiver un adressage à l’ergothérapeute ou au psychomotricien.
plaquette des signes d’alertes pour un adressage au psychomotricien
plaquette des signes d’alertes pour un adressage à l’ergothérapeute

Accompagner

Les enfants présentant des troubles du neuro-développement peuvent être accompagnés par des professionnels en libéral, par des CAMSP, des SESSAD et être orientés vers une plateforme de coordination et d’orientation (PCO).

Effectuer un dossier auprès de la MDPH permet également de bénéficier de certaines aides.

Des aménagements scolaires peuvent être envisagés lorsque cela est nécessaire.

Un document de l’académie de Lyon à destination des AESH donne des éléments de connaissance pour accompagner des élèves avec des troubles du neuro-développement (2019).

Retour aux articles de la rubrique « Handicaps et maladies »
Aller au contenu principal