Ecrit par -
Les particularités sensorielles
Bruit, température, odeur, douleur, texture, ... les expériences sensorielles sont multiples dans notre quotidien et peuvent être compliquées à gérer pour certains enfants.
Image
fillette avec un arc en ciel sur les yeux


Chaque enfant a sa propre façon de réagir aux stimulations extérieures. Parfois les réactions peuvent entrainer des difficultés dans la vie de tous les jours.

Sept sens guident notre vie ; les perceptions sensorielles nous aident à grandir et à interagir avec les autres. Quand le système de perception sensorielle est perturbé, l’enfant peut avoir des difficultés à traiter les stimulations sensorielles ce qui peut entraîner des comportements dérangeants ou inappropriés.

A chacun ses besoins sensoriels :
Des enfants préfèreront dormir dans un cadre restreint comme une tente tandis que d’autres préfèreront avoir un matelas posé à même le sol. Certains aimeront dormir avec un drap léger tandis que d’autres apprécieront les couettes. Pour certains enfants les aliments seront chauds tandis que pour d’autres ils seront brûlants. Certains apprécieront les textures solides tandis que d’autres préfèreront les textures molles ou liquides. Certains enfants aimeront toucher les aliments avec leurs doigts tandis que d’autres ne supporteront pas d’avoir les mains sales…

HopToys présente les troubles sensoriels dans cette vidéo sur Youtube : « Quand l’enfant présente des particularités sensorielles »

Les particularités sensorielles peuvent concerner tous les sens et varier d’un enfant à un autre.

Les particularités sensorielles

Hyposensibilité et hypersensibilité

Une personne hypersensible réagira de manière excessive aux stimuli sensoriels  « ordinaires » qui sont généralement bien tolérés par les autres enfants. Celle qui est hyposensible réagira peu ou pas du tout à ces mêmes stimuli. Cette sensibilité peut toucher un ou différents sens.

Il est également possible que l'hyper et l'hyposensibilité s'alternent pour un même enfant en fonction des sens et des situations : excitation, fatigue, environnement, … 

L’hyposensibilité concerne les enfants qui ne ressentent pas la douleur, le chaud ou le froid par exemple. Les enfants hyposensibles ont besoin de temps pour réagir lorsqu’on les interpelle.
Les enfants hypersensibles, vont être très sensibles aux goûts, aux textures, aux odeurs et aux températures des aliments, par exemple. Ces enfants seront hyper-réactifs aux bruits, aux sons, aux lumières, aux mouvements, …

Séparément de cette hyper ou hyposensibilité, l’enfant peut également être en recherche constante de sensations et montrer un intérêt particulièrement marqué pour certaines expériences sensorielles en les provoquant de façon intense, prolongée ou fréquente.

Particularités sensorielles_AdobeStock_208190513.jpeg


Système vestibulaire (ou sens de l'équilibre) et proprioception

Le sens de l’équilibre et la proprioception sont des sens internes.

Ils nous permettent de connaitre la position de notre corps dans l’espace et avec notre environnement, de coordonner nos mouvements et d’ajuster la force déployée par nos muscles.

Ils permettent à notre corps de s’orienter dans l’espace, de planifier et d’exécuter des mouvements et de connaitre notre schéma corporel.

Ces informations nous aident à maintenir une bonne posture même quand le corps est en mouvement.

Témoignage de Temple Grandin
http://www.autismealsace.org/les-personnes-avec-autisme/les-autistes-celebres/temple-grandin-1/

Accueillir l’enfant

La surcharge sensorielle peut être liée à un environnement multi-sensoriel : auditif, visuel, tactile, odorant… des interactions sociales importantes, de la fatigue, une nuit agitée, de l’inconfort, une douleur, …L’enfant peut alors se mettre en défense et produire des réactions excessives et/ou inappropriées.

Pour accompagner l’enfant et trouver des aides il est indispensable d’associer les parents de l’enfant et de leur demander ce qui est déjà mis en place à la maison, ce qui est préconisé par les professionnels qui suivent l’enfant pour une continuité.

Afin d’aider et d’accompagner l’enfant il est conseillé de l’observer et d’identifier les éléments qui peuvent déclencher des comportements particuliers. Cela peut ensuite permettre d’envisager des aménagements et des adaptations afin de limiter les réactions qui peuvent mettre l’enfant en souffrance ou l’isoler des autres.

Il peut être intéressant de mettre en place un outil/mode de communication pour que l’enfant puisse exprimer ce qu’il ressent, dire ses besoins, demander un objet, gérer ses frustrations, … cela peut permettre de réduire certains comportements inadaptés 

Des mouvements répétitifs ou stéréotypies peuvent parfois apparaitre. Très souvent ce sont des points d’ancrage sensoriel qui peuvent être calmants et régulateurs. 

Les mouvements répétitifs modérés aident l’enfant à l'autorégulation, à s’apaiser, se calmer. Il peut être essentiel de réfléchir en équipe à offrir un « sas » symbolique, physique, psychique permettant l’expression de ces mouvements d’auto-régulation : objet transitionnel de la maison, tente sensorielle, …

Des mouvements répétitifs modérés ne mettent pas forcément en danger l’enfant et/ou le groupe mais peuvent questionner l’équipe et nécessiter des réaménagements dans le fonctionnement et l’organisation de l’accueil.

L’équipe n’a pas besoin d’intervenir sur ces temps-là, mais reste observatrice pour veiller à accompagner l’enfant à la fin de son apaisement et faciliter son retour dans le groupe.

Le site les Pros de la petite enfance donne des pistes pour mieux comprendre les Bébés et enfants hypersensibles
https://lesprosdelapetiteenfance.fr/bebes-enfants/psycho-pedagogie/bebes-et-enfants-hypersensibles-des-pistes-pour-mieux-les-comprendre

particularités sensorielles_AdobeStock_242144531.jpeg


Trucs et astuces/Quelques conseils…

  • Anticiper les transitions et changements d’activités : les penser en équipe, les clarifier, les rendre accessibles aux enfants.
  • Instaurer des rituels : comptines, mascottes,…
  • Donner des repères spatio-temporels : planning de la journée, outil pour matérialiser le temps (TimeTimer@), identification des différents espaces…
  • Prévoir un espace où l’enfant peut s’isoler du groupe pour se ressourcer (refuge sensoriel)
  • Organiser l’espace pour limiter les éléments parasites perturbant l’attention
  • Utiliser des supports visuels : pictogrammes, images, photos…
  • Faire participer l’enfant : installation, rangement, choix des activités, prévoir différents modes de participation,

Proposer différents objets : variété des couleurs, des formes, des textures, de la sonorité, du mouvement, de leur utilisation,…

particularités sensorielles_AdobeStock_430581364.jpegQuelques idées d’outils : balles texturées, casque anti-bruit, objets massants et/ou vibrants, timer, machine à bulle, hamac, plaques tactiles, gilets/objets lestés, fidgets, …

D'autres propositions :

- Comment adapter le quotidien de mon enfant à ses particularités sensorielles ? des outils proposés par le Service de Médecine Psychologique pour Enfants et Adolescents du CHU de Montpellier :
https://ceand.chu-montpellier.fr/fileadmin/Minisites/CeAND/Ressources/Fiche-SOFA-10---Particularites-sensorielles.pdf

- Affiche "mes mini-pauses proprioceptives" - Hop Toys
pauses proprioceptives.JPG

 

Écrit par...

Enfant Différent
l'équipe Enfant Différent

Membre depuis

52 années 6 mois
...

Vous avez des astuces à partager, une information à ajouter ou une expérience à raconter ?

Laisser un commentaire

CAPTCHA Ceci est un test qui nous permet de valider que vous n'êtes pas un robot. Image CAPTCHA

Recopiez le code ci-dessus

(*) : champs obligatoires