Ecrit par -
Les Interventions Assistées par l'Animal (I.A.A.)
Médiation Animale, Zoothérapie... On constate aujourd'hui une diversité des termes désignant des activités très similaires incluant l'animal dans le but d'aider l'homme.
Enfant Différent
l'équipe Enfant Différent
Soumis par Equipe Enfant-… le mer 29/08/2012 - 09:09
Image
Enfant face à un cheval

Les Activités, les Interventions ou encore les Thérapies assistées par l'animal, la Médiation Animale, la Zoothérapie...

Cette diversité de vocabulaire se reflète aussi dans les recherches et les applications qui en sont faites, comme en témoigne le numéro 117 de l'A.N.A.E.( Approche Neuropsychologique des Apprentissages chez l'Enfant), paru en mai 2012, qui propose un dossier complet sur « L'animal dans le soin : entre théories et pratiques » (J.-L. Adrien et M.Maurer) en rendant compte de nombreuses recherches effectuer sur ce sujet.

Aujourd'hui, la réflexion sur les interactions possibles entre l'homme et l'animal est loin d'être close, et la Fondation Adrienne et Pierre Sommer par exemple, qui se consacre à cette recherche depuis les années 70 et qui a depuis 2003 contribué à l'épanouissement de 300 projets (http://www.fondation-apsommer.org/fr/index.php) propose de nombreuses pistes intéressantes à ce sujet.

Cependant, malgré toutes ces intéressantes recherches, un consensus pour définir clairement cette pratique n'est pas encore atteint, et différentes définitions existent pour ces termes, tant en France qu'au-delà de nos frontières.

Vers un consensus?

Face à cette florissante variété de termes, Samuel et al. (2006) ont proposé de regrouper sous le terme générique d'Interventions Assistées par l'Animal, les vocables Activités Assistées par l'Animal et les Thérapies Assistées par l'Animal.

Les Activités Assistées par l'Animal (A.A.A.) : Il s'agit d'Activités « associées à une intentionnalité : celle d’associer l’animal à un projet professionnel et/ou une compétence spécifique. La médiation animale constitue donc une pratique professionnelle qui nécessite des intervenants ayant des compétences précises, et qui ne peut être confondue avec une pratique courante de loisirs autour de l’animal. Le but de la pratique de l’AAA est la recherche des interactions positives issues de la mise en relation intentionnelle homme-animal. Ces activités nécessitent la présence d’intervenants, qui animent l’activité dans une orientation précise, et de référents, personnes responsables des animaux, ayant une bonne connaissance de l’animal. Ces activités de médiation animale ne peuvent être confondue avec une pratique courante de loisirs autour de l'animal ». (L'Association de Française d'Information et de Recherche sur l'Animal de Compagnie (AFIRAC) http://www.afirac.org)

Les Thérapies Assistées par l'Animal (T.A.A.) : Il s'agit d' « une intervention individuelle ou en groupe au cours de laquelle un animal, répondant à des critères spécifiques et introduit par un intervenant qualifié, fait partie intégrante du processus thérapeutique. Le but est d'améliorer le fonctionnement cognitif, physique, émotionnel ou social d'une personne ». (Delta Society).

Il ressort tout de même de ces deux termes distincts, un consensus concernant quatre facteurs principaux présents dans toutes Intervention Assistées par l'Animal (I.A.A.) :

  • l'animal faisant office de médiateur doit être sélectionné : son comportement devant être prévisible et adapté à la situation rencontrée ;
  • l'encadrement de ces rencontres doit d'être orchestré par un professionnel de la santé ;
  • l'objectif de ces séances se doit d'être clairement explicité ;
  • l'évaluation des résultats obtenus doit être objectif.

De quelle formation ont bénéficié les professionnels de ces Interventions Assistés par l'Animal ?

Ils ont, pour la plupart, participé à de stages de formation dans diverses écoles, mais ne sont en aucun cas titulaire d'un diplôme d'état en la matière, pour la simple et bonne raison que l'état ne dispense aucune formation de ce type, et donc ne délivre aucun titre spécifique d'Intervenant ou d'Animateur de séances assistées par l'Animal ou de Zoothérapeute.

Ainsi, il existe des « écoles » de formation à ces Interventions, qui sont des organismes de formation continue. C’est le cas pour les organismes privés (sociétés, libéraux ou associations) et pour les universités (publiques ou privées, qui disposent d’un service de formation continue fonctionnant sur le même modèle que les organismes privés).

Chaque organisme de formation continue, pourvu qu’il respecte la réglementation au sujet de la formation professionnelle continue, est ainsi libre de définir le contenu, la durée, le coût, ou encore l’organisation de la formation qu’il propose, selon sa politique, ses compétences et ses moyens. Il en va de même au sujet de l’intitulé qu’il donne à sa formation et aux papiers qu’il remet à ses étudiants (stagiaires) à la fin de leur formation, ainsi que des modalités d’examen ou de validation s'il y en a. Le minimum prévu par la législation sur la formation professionnelle continue étant que l’organisme délivre une attestation de présence, qui mentionne la durée pendant laquelle le stagiaire a suivi la formation. La « valeur officielle » de l’ensemble des diplômes, attestations, certificats, brevets… relative aux Interventions Assistées par l'Animal est identique pour tous ces organismes, à savoir nulle puisque la délivrance de ces documents n’engage pas l’Etat.

Comme ces titres ne sont pas réglementés, nous vous conseillons d'être vigilent quand aux structures et aux personnes vers qui vous décidez de se tourner pour suivre ce type d'Intervention.

Pour n'en citer qu'un il nous paraît intéressant de présenter l'Institut Français de Zoothérapie qui est le seul organisme de formation en France à ne former que des professionnels de la santé, du social et de l'enseignement spécialisé à la pratique de la zoothérapie et/ou à la médiation animale.
 

Les Interventions Assistées par l'Animal à destination des enfants

100_0387.jpgIl peut apparaître tout à fait pertinent dans de nombreuses situations incluant des enfants de se servir de l'animal comme d'un médiateur, notamment lorsque celui-ci souffre de TED, de perte de confiance en lui, de replis ou de refus de communication avec le monde environnant. C'est en tout cas ce qu'en témoigne l'Association d'Aide à l'Enfance par la Médiation Animale, Résilienfance (http://www.resilienfance.org/), qui propose des Activités Associent l'Animal à vocation sociale, éducative ou thérapeutique, en Gironde et dans l'Allier.

Leur champ d'action s'étend même plus largement : comme ils souhaitent faciliter la communication et les échanges régionaux, nationaux et internationaux en médiation animale, ils ont notamment mis en place un groupe de réflexion sur les pratiques en médiation animale et sont régulièrement sollicités par les praticiens et porteurs de projet en M.A. Et c'est également ce que relate Nelly Bluteau, zoothérapeute de l'Association Ani'Malis dans l'article sur la médiation animale.

Pour suivre l'actualité...

Pour retrouver un large aperçu des actualités concernant les Interventions Associant l'Animal en France et au-delà, ainsi que des articles sur des thématiques précises (la place de l'animal dans la société...), des Interviews... vous pouvez vous rendre sur le blog de la Médiation Animale et des Interventions Homme-animal (http://www.mediation-animale.org/).

 

Écrit par...

Enfant Différent
l'équipe Enfant Différent

Membre depuis

47 années 10 mois
...

Vous avez des astuces à partager, une information à ajouter ou une expérience à raconter ?

Laisser un commentaire

CAPTCHA Ceci est un test qui nous permet de valider que vous n'êtes pas un robot.

(*) : champs obligatoires


adpsy-educatout
06 octobre 2012

Bonjour, Je suis neuropsychologue et psychologue à Montpellier et je travaille avec la mediation de l'animal. j'ai donné des cours à l'université de Lyon et à l'institut de zoothérapie que vous citez. le site mediation-animale.org est très bien et donne un bon aperçu de ce qui peut -etre fait par de réels professionnels de la santé. J'y ai écris un article (tiré de mon livre en cours, basé sur des recherches universitaires) et je sais que les auteurs sont "séléctionnés" sur ce site. Pour trouver un lieu en france qui fait de la zoothérapie, vous pouvez aussi aller sur le site de la FITRAM. Il recense une partie des établissements mais pas tous. Sachez qu'il y en a quasiment dans toute la France, mais souvent tres mal répertorié... attention de bien choisir un professionnel diplomé en santé (psy, ergo, psychomotricien... en fonction de ce que vous voulez faire travailler) car il y a beaucoup de personnes qui font de toutes petites formations sur "l'animal" et qui s'improvisent thérapeute de l'humain. Nous nous avons créé une Ferme thérapeutique (chien, chevre, chevaux, rongeurs..) et ce ne sont que des psy et neuropsychologues, etc, qui y travaillent, car avant tout c'est bien un travail thérapeutique aupres de l'enfant ou de l'adulte en souffrance. Les sites sont en construction mais vous trouverez des info complémentaires sur www.mediationanimale.com et www.adpsy.org, onglet mediation animale. si vous avez des questions sur le sujet, n'hesitez pas! pamela didier
Répondre au commentaire

animalis
05 novembre 2012

Je suis entièrement d'accord avec vous.Mais dans ll'herault et le gard nous ne sommes pas trop confrontées a ce probleme. Mais il est vrai qu'il faut prendre au serieux cette profession qui en est reellement une. Peut etre nous croiserons nous a l'occasion. Nous intervenons sur le 30 et le 34. Notre IMA est agrée par l'ifz. Nous travaillons avec des poneys, anes, chevaux, chiens, rongeurs et chats. cdlt
Répondre au commentaire