Ecrit par UDAF 69 -
La médiation familiale
La médiation familiale propose un cadre spécifique, dans un espace neutre, pour parler de ses difficultés et chercher des solutions amiables
Image
la médiation familiale

Lorsque la santé physique ou psychique d’un enfant devient source de tensions dans la famille,  voire de rupture, il peut s’avérer utile et nécessaire, pour les parents ou les proches, de trouver le moyen de se poser. Cela permettra de parler des difficultés avant de rechercher de nouveaux soutiens,  une nouvelle organisation.  

La médiation familiale propose un cadre spécifique, dans un espace neutre, pour mieux comprendre ce qui est en jeu,  identifier les besoins  de chacun et  en  discuter.
L’entremise du tiers professionnel médiateur familial  favorise une meilleure communication : son  écoute active et bienveillante est susceptible d’accueillir les tensions, d’apaiser et d’accompagner le cheminement de chacun vers une recherche de solutions adaptées à la situation.

La médiation familiale permet ainsi de réaliser des ajustements ou de prendre des décisions, dans le respect de l’exercice conjoint de l’autorité parentale.

Le médiateur familial est lié par la confidentialité des échanges. Il est réputé être impartial et neutre : il garantit la recherche d’un équilibre dans l’attention et le soutien accordés à chacun. Il n’est pas là pour arbitrer le conflit mais pour l’accueillir et accompagner les parents  dans la recherche de  solutions.

Un  entretien d’information gratuit, individuel ou pas, permet au médiateur familial de présenter la médiation et aux parents d’exprimer leurs premières attentes.
La médiation familiale ne peut s’engager que lorsque les deux parents ont donné leur accord.
Des rencontres individuelles d’approfondissement  sont alors programmées pour que chacun puisse se sentir mieux compris après s’être exprimé librement et sans être contredit ou interrompu par l’autre.
Des rencontres communes vont suivre pour que s’amorce le rapprochement des points de vue et le travail vers un rétablissement d’une meilleure communication.

Dans certains cas, en fin de médiation, lorsque les personnes parviennent à des accords librement consentis elles peuvent souhaiter rédiger une convention. Celle-ci peut s’élaborer dans le cadre de la médiation familiale. Cette convention pourra faire l’objet d’une demande d’homologation auprès du Juge.

Quelques situations…

Sur proposition de l’IME qui accueille leur fils Mathieu, âgé de 8 ans, ses parents Murielle et Alain, séparés depuis 5 ans,  sont venus rencontrer une médiatrice familiale.  Ils craignaient l’un et l’autre que leur fils soit exclu suite à des problèmes de comportement rencontrés à l’IME.  Murielle était inquiète car l’IME lui avait fait remarquer  que leur  mauvaise entente parentale pouvait accentuer les difficultés rencontrées par Mathieu. De son côté Alain, lassé par la situation, recherchait avant tout à garder un lien avec son fils tout en limitant les rencontres avec la mère. Après plusieurs rencontres de médiation familiale, Murielle et Alain ont pu progressivement se parler l’un à l’autre  de ce qui les gênait dans la situation, ils ont exprimé des besoins de respect et de reconnaissance. Ils ont ainsi retrouvé une communication plus apaisée leur permettant d’ajuster les périodes d’accueil de Mathieu chez chacun de ses parents
 

Caroline, mère d’Arthur, un garçon de 9 ans, a sollicité une rencontre avec une médiatrice familiale car elle se sentait résolument seule dans la prise en charge des problèmes « dys » de son fils, elle avait le sentiment que le père, Jérôme, minimisait les  difficultés de l’enfant et considérait qu’elle multipliait vainement les rendez-vous chez l’orthophonique, le psychomotricien, le psychologue… La médiation familiale leur a proposé un cadre pour prendre le temps de comprendre la façon de voir de chacun : plusieurs rendez-vous ont permis de rechercher un nouvel équilibre. Le père a finalement participé davantage aux accompagnements pour les rendez-vous médicaux.


Le service de médiation familiale de l’UDAF du Rhône et de la Métropole de Lyon a ouvert ses portes en avril 2001. Il a acquis une solide expérience dans le domaine de la gestion des conflits et la recherche de solutions amiables. C’est un service conventionné par les pouvoirs publics. Aujourd’hui quatre médiatrices familiales diplômées d’Etat accueillent sur rendez-vous dans 13 lieux différents du département (Lyon, Caluire et Cuire, Corbas, Givors, Saint Genis Laval, Saint Priest, Rillieux-la-Pape, Tassin la Demi-Lune, Vaulx-en-Velin, Limas, Beaujeu, Belleville et Cours la Ville).  L’entretien d’information est gratuit, il peut-être individuel ou commun, en fonction des demandes. 

Pour nous contacter :
- un numéro unique 04 72 76 12 25
- un mail mediationfamiliale@udaf-rhone.fr
- le site http://udaf69.fr/mediation-familiale-lyon-rhone-udaf/

Écrit par...

logo UDAF69
UDAF 69
Description

L'équipe des médiatrices familiales de l'UDAF du Rhône et de la Métropole de Lyon (Union Départementale des Associations Familales)

 

Membre depuis

2 mois 3 semaines
...

Vous avez des astuces à partager, une information à ajouter ou une expérience à raconter ?

Laisser un commentaire

CAPTCHA Ceci est un test qui nous permet de valider que vous n'êtes pas un robot.

(*) : champs obligatoires