Ecrit par Frédérick Delorme - 17 juillet 2020
Apprendre à se relaxer
S’étirer, respirer, s’auto-masser,…des exercices pour se détendre et se relaxer
Image
fillette

Se relaxer, ce n’est pas faire la sieste : des exercices courts et simples de respiration et d’étirements peuvent permettre de calmer la nervosité, d’apprendre à mieux s’endormir, de se détendre.

Mieux que la sieste

Observez votre façon de « lever le pied ». Se relaxer, ce n’est pas faire la sieste : des exercices courts et simples de respiration et d’étirements sont beaucoup plus efficaces pour calmer la nervosité, apprendre à mieux s’endormir. Ils peuvent aider à chasser les pensées désagréables, à se concentrer ou à retrouver son corps pour avoir une meilleure image de soi.

Auto massage

L’auto-massage est reposant même sans technique spécifique. Demandez à votre enfant d’utiliser sa main pour découvrir et réchauffer une partie de son corps. La main peut être ensuite remplacée par une balle de tennis, une bouteille ou un rouleau de papier

Huiles et bougies

Huiles essentielles (un peu de lavande sur l’oreiller), musique et lumière douces, organisation d’un temps de pause pour toute la famille, pas de radio ni de télévision, les téléphones sur mode silencieux : usez de tout ce qui aidera à créer un « sas » physique et temporel entre la vie quotidienne trépidante et le moment de la relaxation.

Se relaxer AdobeStock_142539533(1).jpg
 

Étirements

Allongé à proximité de votre enfant, demandez-lui de faire des rotations de la tête. Au moment d’inspirer, on penche la tête à droite, on expire en la remettant dans l’axe du corps puis on inspire en penchant la tête à gauche, etc. Faites cela quelques minutes pour étirer le cou. Même travail avec les avant-bras parallèles au corps. Comme précédemment, calquez la respiration sur les mouvements : remontez les avant-bras en inspirant, paumes face au plafond ; rabaissez-les en expirant. Cela permet de débloquer les omoplates.

Détente pour les nuls

Les ados anxieux se plaignent souvent d’avoir mal au ventre. Leurs petites angoisses s’installent facilement dans cette zone du plexus solaire, qui va véritablement se « vriller ». La respiration abdominale est extraordinairement simple et efficace pour les aider à se détendre. L’ado s’allonge confortablement en relâchant au maximum son corps, puis pose sur son ventre, au niveau du nombril un objet léger (en lien avec un sport qu’il apprécie). A l’expiration (doucement par le nez), il faut gonfler le ventre pour soulever l’objet sans qu’il ne tombe. A l’expiration, l’objet doit redescendre tout aussi doucement, comme s’il était porté par une vague. On maintient ensemble ce rythme de respiration quelques instants, en imaginant que l’objet navigue sur une mer calme. Prévoyez une dizaine de respiration, pratiquées quotidiennement, à un moment agréable de la journée.

Mémo : vous avez un ado réfractaire à toute séance de relaxation ? Pensez au hamac. On en trouve à des prix très raisonnables dans les grandes enseignes et sur www.hamac.fr
Rien de tel qu’un balancement léger qui permet au corps de s’apaiser.

Écrit par...

Frédérick Delorme
Frédérick Delorme
Description

Professeur Associé Département APA-S (Activité Physique Adapté - Santé)

Membre depuis

5 mois
...

Vous avez des astuces à partager, une information à ajouter ou une expérience à raconter ?

Laisser un commentaire

CAPTCHA Ceci est un test qui nous permet de valider que vous n'êtes pas un robot.

(*) : champs obligatoires