Ecrit par Luc Boland -
Lettre ouverte aux enseignants de l'enseignement spécialisé
Luc Boland, le papa de Lou, adresse une lettre aux enseignants. "A vous qui avez choisi ou non d'enseigner à des jeunes en situation de handicap..."
Luc Boland
Luc Boland

Réalisateur et scénariste professionnel 
Papa de Lou, aveugle de naissance et atteint d’une maladie orpheline

Soumis par lboland le jeu 28/08/2014 - 10:14
Image
Enveloppes sur fond coloré

 

Dans le cadre d'un article sur l'avenir et la scolarité de Lou, sur le blog de Bèrlebus, j'ai adressé une lettre ouverte aux enseignants de l'enseignement spécialisé...
 

A vous qui avez choisi ou non d'enseigner à des jeunes en situation de handicap,

Je voudrais avant toute chose vous remercier pour ce choix et vous féliciter sincèrement pour votre courage et votre travail, compte tenu des conditions dans lesquelles vous êtes amenés à devoir exercer votre profession.

Il se peut que vous vous sentiez découragé face à la population de jeunes dont vous avez la charge. Nombre d’entre vous, n’ont pas reçu de formation spécifique au handicap, puisqu’il n’y a pas de cursus pour exercer dans l’enseignement spécialisé. Nombre d’entre vous sont sans doute démunis face aux comportements de nos enfants.
Je voudrais juste vous dire que nous, parents, sommes là pour vous aider à les comprendre. Nous avons besoin de votre complicité et de votre confiance, de vos expériences et vos compétences aussi, pour qu’ensemble, nous ayons le bonheur de voir le possible de nos enfants. Avec leurs limites.

Les normes d’encadrement de l’enseignement spécialisé sont insuffisantes face au travail à accomplir pour arracher une à une les épines qui empêchent nos jeunes de s’épanouir. Mais sachez qu’il existe des écoles d’enseignement spécialisé, en Belgique, où mains dans la main, au-delà parfois des heures légales prestées, des enseignants et des parents construisent un avenir pour ces jeunes en difficultés. Sachez que ces professeurs sont heureux de venir travailler, et un peu plus s’il le faut, car ils font le plus beau métier du monde : celui de parvenir à élever un enfant avec ses forces et ses faiblesses.

Allez à la rencontre des capacités de chacun pour les amener vers d’autres compétences.
N’oubliez pas que le handicap peut être mental, physique, social et même affectif.
Oser briser la morosité de ce quotidien, du « ce qu’on peut », pour la joie de l’espérance, de « ce que l’on veut ou a rêvé ». Enseignants, directions, éducateurs et membres du personnel : ayez le plaisir et la fierté de faire partir d’une institution qui ose proposer autre chose, un exemple à suivre.

Sachez enfin, qu’en tant que parent, nous n’avons que vous sur qui nous appuyer pour les faire progresser.
Et si d’autres parents vous semblent démobilisés ou moins favorisés, tendez-leur la main, car ils n’en voient pas beaucoup se présenter face à eux.

Telle devrait être votre mission. Exaltante.

Rangez votre foulard syndical, oubliez les normes, sortez de votre cadre et de votre corporation : nous sommes tous des matelots sur un même bateau.

Article sur le blog : http://berlebus.blogspot.be/2014/08/le-grand-defi-la-scolarite-de-lou.html

lou-boland-2014.jpg

Cliquez sur les liens suivants pour mieux connaître : 

Écrit par...

Luc Boland
Luc Boland
Description

Réalisateur et scénariste professionnel 
Papa de Lou, aveugle de naissance et atteint d’une maladie orpheline

Membre depuis

47 années 10 mois
...

Vous avez des astuces à partager, une information à ajouter ou une expérience à raconter ?

Laisser un commentaire

CAPTCHA Ceci est un test qui nous permet de valider que vous n'êtes pas un robot.

(*) : champs obligatoires