Ecrit par Anne Lacassagne - 04 mai 2017
Musique et chant pour les bébés prématurés
Anne Lacassagne, musicienne, nous raconte son travail autour de l'environnement sonore du service de réanimation pédiatrique et néonatologie de l'hôpital de Pau.
Anne Lacassagne
Anne Lacassagne

Musicienne et coordinatrice pédagogique au GAM

Soumis par Anne Lacassagne le jeu 30/03/2017 - 12:30
Image
personnes qui chantent à l'hôpital

Depuis tout temps, le chant berce les enfants et leurs parents ; C’est aussi un moment essentiel qui redonne du lien pour ce bébé hospitalisé, parfois longtemps, dans un univers forcément technique et médicalisé.

Anne Lacassagne, musicienne et responsable pédagogique au Groupe d’Animation Musicale de Pau, une association qui apporte un autre regard sur la musique, raconte : « Je me suis rendue dans un hôpital et j’ai constaté, en effet, que le lieu était bruyant. Les machines, les respirateurs, les alarmes…»

« C'est à la demande du médecin chef de service de réanimation pédiatrique et néonatologie de l'hôpital de Pau, le docteur Mancir, que nous avons mis en place une réflexion sur l'environnement sonore, et un travail sur le lien sensible à créer entre parents, enfants et soignants à partir du chant partagé. »

Anne Lacassagne propose alors au personnel du service de se former. "Cela n’avait du sens que si tout le monde s’impliquait et faisait attention à chacun de ses faits et gestes au quotidien. Chacun devait prendre conscience que le moindre bruit, celui d’un plastique qu’on déchire à proximité de l’oreille du bébé peut présenter une agression sonore."
La musicienne propose ensuite aux différents membres du service de chanter pour les bébés en les accompagnant, en leur proposant un répertoire de chansons. "Il faut oser chanter devant les autres. Ce n’est pas facile. Les parents ne sont pas toujours prêts non plus. Mais petit à petit, lorsqu’ils voient leur bébé réagir, ouvrir ses petites mains, sourire, ils oublient leurs inquiétudes et considèrent leur enfant autrement qu’à travers les machines qui l’entourent."

Depuis 2009, le GAM de PAU accompagne les soignants du service de réanimation pédiatrique de l’hôpital de Pau pour permettre aux parents et aux soignants de chanter et d’avoir un autre regard sur les bébés.
Il s’agit là de retrouver plus d’humanité́ dans un instant d’émotion partagée au sein de l’hôpital. Une démarche originale qui consiste à apaiser le bébé et accompagner les parents démunis face à leur enfant pris en charge, en essayant, par la voix, de maintenir ce lien qui existait in utero.

Le bébé́ né trop tôt n’oublie pas les bruits entendus in utéro, les mélodies des voix familières qu’il écoutait lové dans le ventre de sa mère.

En lui proposant une enveloppe vocale par le chant, on espère que ce message de la voix, que la vibration des sons ressentie dans les bras de ses parents, permettront de tisser un lien, lui redonneront une unité́, un soutien dans cet échange avec ses parents.
Dans chaque chambre, une nouvelle histoire se construit. Le chant, source de réconfort et d’apaisement, caresse l’oreille du bébé́, contient les émotions générées par ces moments de poésie et de partage.

Lorsque le bébé́ rentrera à la maison, cette partition chantée ensemble restera dans la mémoire de chacun comme un souvenir agréable vécu dans le service.

Un film documentaire  "La voix sensible", a été tourné au centre hospitalier de Pau sur ce travail de réflexion autour de l'environnement sonore, la musique et le chant.
 

reseau-logo_gam-.jpg
DVD disponible au GAM de Pau
http://gampau.fr

Écrit par...

Anne Lacassagne
Anne Lacassagne
Description

Musicienne et coordinatrice pédagogique au GAM

Membre depuis

1 mois 2 semaines
...

Vous avez des astuces à partager, une information à ajouter ou une expérience à raconter ?

Laisser un commentaire

CAPTCHA Ceci est un test qui nous permet de valider que vous n'êtes pas un robot.

(*) : champs obligatoires