Ecrit par -
Méthodes : comment rester vigilants ?
Vous vous intéressez à une méthode d'accompagnement de votre enfant. Quelques recommandations et mises en garde avant de faire votre choix...
Enfant Différent
l'équipe Enfant Différent
Soumis par Equipe Enfant-… le mer 26/12/2007 - 01:00
Image
Les méthodes, recherche ordinateur

En complément d'un accompagnement déjà assuré par différentes instances (sanitaire, médico-social, libéral) ou pour pallier à son absence, nombreux sont les parents qui peuvent être tentés de souscrire à des méthodes particulières.

Certaines promettent la guérison de l'enfant ou tout du moins une amélioration, ou un meilleur bien-être.
Celles-ci peuvent être proposées dans le cadre de prises en charge par des praticiens ou être pratiquées par l'entourage de l'enfant après avoir suivi des formations.
Il faut savoir que des dérives peuvent avoir lieu dans certaines pratiques, et qu'il y a lieu de rester vigilant face aux offres et aux déclarations qui sont faites.

Quelques questions à se poser

 et quelques points à étudier avant de se lancer dans une méthode (assurée par soi-même ou par un praticien) :

  • Est ce que la méthode promet une guérison miraculeuse ?
  • Constatez vous l'absence d'études, références produites par des organismes différents que l'institution organisatrice?
  • Le discours vous paraît-il peu clair, parsemé d'un jargon scientifique non expliqué ?
  • Est ce que la méthode est exclusive ? Demande t-elle l'interruption des autres soins ? Impose t-elle l'isolement par rapport à l'entourage ?
  • Le programme proposé est-il très coûteux ?
  • Le savoir est-il détenu par une seule personne, ou un seul organisme?

Si vous répondez « oui » à l'une de ces questions, il y a lieu d'être prudent.

Le comité de rédaction du site Enfant-different.org ne peut que vous inciter à échanger avec votre entourage proche, ainsi qu'avec l'équipe soignante qui suit votre enfant, sur les méthodes que vous pouvez découvrir et qui vous interpellent.

Il est vrai que certains professionnels de santé peuvent être réticents à vous voir emprunter des chemins peu traditionnels. Leur avis est à prendre en compte, même si vous n'avez pas besoin de leur accord pour essayer quelque chose de nouveau, de différent. Cependant l'important est surtout de ne pas briser de liens, de rester en contact avec eux.

Pour un avis le plus éclairé possible, essayer de trouver des témoignages à la fois positifs et négatifs, évitez de vous fier uniquement aux seules informations données par le «prestataire» de la méthode.

Le bon réflexe face à une nouvelle méthode est de se renseigner sur Internet (mais pas seulement). Cherchez aussi des références bibliographiques, contactez d'autres parents, des professionnels de santé différents…

Quelques liens pour en savoir plus

Comment identifier une véritable dérive sectaire ?

Pour cela visitez le site de la Mission Interministérielle de Vigilance et de Lutte contre les dérives sectaires. Dans le domaine de la santé, de l'éducation, des loisirs, on peut assister à des dérives sectaires. Consultez leur rubrique « Prévention du risque sectaire »
http://www.miviludes.gouv.fr

N'hésitez pas à les contacter si vous avez un doute, ils pourront vous accompagner dans votre démarche pour vous aider à identifier s'il y a dérive ou non.

Des méthodes qui ont été critiquées :

La méthode Doman a été l'objet d'une évaluation, et d'une critique de la part des chercheurs de l'INSERM suite à une demande d'études de la part du ministères des affaires sociales. La méthode Doman propose par de nombreuses séquences stimulations sensorielles, motrices, intellectuelles dont le «patterning ». Retrouvez d'autres informations sur la méthode sur un article du magazine Yanous à propos d'un reportage : http://www.yanous.com/espaces/parents/parents031003.htmlLien vers la présentation de l'ouvrage qui évalue la méthode, mais il est actuellement épuisé : 
http://www.ctnerhi.com.fr/ctnerhi/pagint/publications/biblio/detail_ouvrage.php?cidouvrage=100

La communication facilitée a été récemment vivement critiquée dans le rapport 2006 de la commission d'enquête parlementaire sur les sectes. La communication facilitée permettrait à un facilitant de taper sur un clavier les propos qu'exprimerait en son for intérieur une personne handicapée grâce à un contact physique. Extrait du rapport :

En ce sens, la communication facilitée ne peut être réduite à n'être qu'une version modernisée du spiritisme, et, somme toute, un procédé charlatanesque comme un autre. Cette supercherie ne fait pas que tirer profit du désarroi des parents de handicapés ; elle porte atteinte aux droits fondamentaux des enfants

D'autres ressources:

Consultez le dossier spécial du magazine Déclic (janvier 2012) intitulé "Méthodes de rééducation : règles d'or pour trouver le meilleur" :
http://www.magazine-declic.com/regels-or-Methodes-de-reeducation-123412.html
et leur rubrique qui décrit individuellement plusieurs méthodes :
http://www.magazine-declic.com/Methodes-de-reeducation/

Découvrez le point fait en 2004 par l'INSERM sur les principales méthodes de prise en charge de l'enfant autiste
http://www.inserm.fr/mediatheque/infr-grand-public/fichiers/thematiques/sante-publique/expertises-collectives/texte-integral-psychotherapie-trois-approches-evaluees-2004

Une initiative intéressante pour aider les parents à faire le tri parmi les méthodes est à relever dans les forums de l'association APEDYS qui propose un espace de discussion autour des méthodes non reconnues scientifiquement, tout en mettant un avertissement en début de forum. Extrait de l'avertissement :

Dans un souci d'information, nous vous laissons vous exprimer sur les méthodes de traitement de la dyslexie. Nous insistons sur le fait que les méthodes évoquées ici n'ont pas fait l'objet d'une validation scientifiquement reconnue. Nous laissons à chacun le soin de se faire une opinion entre méthode révolutionnaire, phénomène de mode, ou escroquerie.

Un site intéressant, une association à connaître : L'Association Française pour l'Information Scientifique : http://www.pseudo-sciences.org/

L'AFIS se donne pour but de promouvoir la science contre ceux qui nient ses valeurs culturelles, la détournent vers des œuvres malfaisantes ou encore usent de son nom pour couvrir des entreprises charlatanesques.

 

Écrit par...

Enfant Différent
l'équipe Enfant Différent

Membre depuis

47 années 10 mois
...

Vous avez des astuces à partager, une information à ajouter ou une expérience à raconter ?

Laisser un commentaire

CAPTCHA Ceci est un test qui nous permet de valider que vous n'êtes pas un robot.

(*) : champs obligatoires