Ecrit par Dr Cao-Nong - 10 octobre 2018
Un Hôpital de jour spécialisé pour les mères qui allaitent
Présentation d’un service d’accueil en hôpital de jour pour les mères allaitantes et leur bébé fragilisé.
Image
maman qui allaite

Un service qui accompagne les mères sur l’allaitement de leur enfant malade, prématuré, en situation de handicap…
Un service qui conseille les mères porteuses de pathologies chroniques ou aigües souhaitant allaiter leur bébé...

L’allaitement maternel…

Pour tous les enfants, et plus particulièrement les enfants en situation de handicap, nous connaissons bien les bénéfices de l’allaitement maternel. Le lait maternel est protecteur notamment contre les pathologies infectieuses (causées par les virus et autres microbes), les risques de mort subite du nourrisson, les risques d'allergie, les risques d'obésité et autres maladies métaboliques, mais il a aussi pleins d'autres bienfaits moins connus du public, comme :

  • les bénéfices en matière de santé mentale de la mère et de l'enfant
  • le côté pratique face au handicap sensoriel ou physique de la mère
  • les bénéfices face aux maladies ou handicap de l'enfant
  • l'augmentation du QI (quotient intellectuel) surtout chez le prématuré

Sur le plan psychologique, le mode de maternage mis en œuvre dans le cadre de l'allaitement maternel est dit « proximal ». En cas de handicap, les parents sont confrontés à une image entravée de leur enfant qui ne correspond pas à celle « rêvée » de l'enfant. Le lien est perturbé. Le contact corps-à-corps plus fréquent du fait d'un allaitement maternel est propice à l’établissement du lien mère-enfant.

Quel constat aviez-vous fait ?

Pendant leur formation, les étudiants en médecine apprennent les bienfaits du lait maternel sur le plan théorique, ainsi que la composition du lait maternel, les mécanisme de régulation de la lactation, les pathologies du sein lactant, etc... Cependant, cet enseignement n’est pas assez développé sur le plan pratique.
Par conséquent, les médecins ne sont pas assez formés sur le plan pratique pour conseiller les mères sur les problèmes qu'elles rencontrent en cas de difficultés d'allaitement, d'autant plus si elles-mêmes ou leur bébé sont malades ou porteurs de handicap.

Comment ce projet est né ?

Au début des années 2000, nous avons commencé à réfléchir sur un projet de consultation spécialisée dans le service de nutrition pédiatrique. Débutée officieusement en 2004, cette consultation a commencé à recevoir des mamans pour les accompagner afin qu’elles puissent garder une lactation quand l’enfant a des soucis de santé.
Les consultations officielles ont commencé dans les années 2010.
Nous recevons pendant 1h la dyade mère-enfant.
Nous constatons que nous manquions de temps pour leur délivrer toutes les informations et que nous avions besoin d’avoir d’autres professionnels en complément, pour le côté pratique des recommandations données.

Nous avons donc mis en place en 2017 un projet d’hôpital de jour avec pour but d’accueillir la dyade mère-enfant, dans notre service de nutrition pédiatrique.

A qui ce projet est-il destiné ?

Notre hôpital de jour est destiné aux mères et leur bébé lorsque :

  • la mère a une pathologie chronique ou aiguës, organique ou psychologique, avec des difficultés d’allaitement..
  • l’enfant est en situation de handicap, prématuré, porteur d’une pathologie chronique… (par exemple cardiopathie, trisomie, fente labio palatine, polyhandicap, troubles de la succion…)
  • l’interface mère enfant est entravée par une raison mécanique, psychologique, éducationnelle, culturelle…

Ouvert à tous, quel que soit le secteur géographique d’habitation ou la maternité qui a vu naître l’enfant, nous sommes situés dans le Service de Gastro-entérologie et de Nutrition Pédiatrique des Pr Lachaux et Peretti, à l’Hôpital Femme Mère Enfant (Bron, 69).

allaitement 2 copy.jpg

                                                                                

Comment se déroulent les consultations ?

Il s’agit d’une « consultation de recours ». Cela signifie que les familles nous sont adressées par des professionnels de santé qui s’assurent qu’elles ont déjà reçu des premiers conseils de base, sans succès.
Ceux-ci peuvent avoir été donnés par le service de néonatalogie, par les sages-femmes et auxiliaires de puériculture de la maternité, par une sage-femme ou infirmière en libéral ou de PMI, etc.
La dyade mère-enfant peut aussi nous être adressée en relai après sa sortie de maternité, de néonatologie ou d'un autre service.

Nous demandons un courrier (ou parfois simplement un contact téléphonique) des professionnels qui nous adressent la mère et son enfant.

Nous faisons d’abord une consultation d’une heure, en recevant la dyade mère-enfant. Puis si nécessaire, nous proposons à la mère de venir en hôpital de jour, pour prendre le temps de faire intervenir d’autres professionnels. 

L’hôpital de jour a pour but de permettre de garder la dyade mère-enfant 3 à 4 heures pour un temps d’observation et une évaluation pluridisciplinaire par différents professionnels de santé.
Cela nous permettra de délivrer des informations adaptées aux difficultés observées et surtout de mettre en pratique les informations données.

L'équipe de l'Hôpital de jour est composé de différents professionnels : médecin pédiatre consultant en lactation, orthophoniste (si trouble de la succion par exemple), diététicienne, psychologue, radiologue (pour réaliser une échographie mammaire par exemple), psychomotricienne, auxiliaire de puériculture (par exemple pour montrer comment tirer le lait, exprimer le lait…)
L'hôpital de jour est géré par deux médecins à temps partiel.

Nous aimerions pouvoir installer la mère et l’enfant dans une chambre dédiée mais depuis le début de notre activité, cela n’a pas encore été possible.
Une seule séance d'hôpital de jour peut suffire, mais selon l’avis du médecin, nous pouvons aussi recevoir les mères plusieurs fois, soit en hôpital de jour, soit en consultations de suivi. Nous adaptons l’accompagnement aux différents besoins…

Etes-vous en contact avec d’autres structures ?

Nous avons des liens avec les professionnels des services de maternité et de néonatologie, qui peuvent nous adresser des patients.

Nous avons aussi des liens avec les associations autour de l’allaitement : Information Pour l'Allaitement (IPA), association gérée par des professionnels de santé qui mènent des actions de formation/information pour d’autres professionnels de santé et des parents ; et Galactée (association gérée par des mères, menant des actions en direction des parents qui allaitent). Elles informent les mères des recours possibles aux professionnels compétents en allaitement.

Nous faisons des formations/informations à la demande des associations, mais aussi pour les étudiants de la faculté de médecine ou autres institutions de formation.

Quel avenir pouvez-vous espérer pour ce projet ?

Nous espérons pouvoir pérenniser le projet, en faisant le bilan de la première année de fonctionnement et en démontrant le bienfondé de l’action, la réalité des besoins, et les services rendus.

Contact : ghe.hgnp@chu-lyon.fr

Écrit par...

Dr Cao-Nong
Description

Pédiatre de crèche

Membre depuis

2 mois 3 semaines
...

Vous avez des astuces à partager, une information à ajouter ou une expérience à raconter ?

Laisser un commentaire

CAPTCHA Ceci est un test qui nous permet de valider que vous n'êtes pas un robot.

(*) : champs obligatoires