Ecrit par ABH Lyon -
Lire à l'hôpital
Des bénévoles de l'Association des Bibliothèques d’Hôpitaux de Lyon proposent des livres aux enfants hospitalisés...
ABH Lyon
ABH Lyon

Association des bibliothèques d'hôpitaux de Lyon

 

Soumis par abh le ven 04/04/2014 - 16:10
Image
ABH

L’Association des Bibliothèques d’Hôpitaux de Lyon (ABH) est née il y a plus de 70 ans. Elle propose livres, CD, contes et lectures à haute voix  à de nombreux services en hôpitaux publics, privés, cliniques et maisons de retraite et compte environ 250 bénévoles.

Elle est présente sur deux sites pédiatriques de Lyon : l’Hôpital Femme Mère Enfant (HFME) et l’institut hématologique oncologique pédiatrique (IHOP) à l’hôpital Léon Bérard et également dans un service de neurologie. Les hospitalisés vont des tout-petits jusqu’aux jeunes adultes. 

Lors de leur passage, environ deux fois par semaine, les bibliothécaires bénévoles proposent livres, revues et CD aux malades et passent de chambre en chambre avec leur chariot. Le choix des documents proposés est large, de l’album (à toucher, cartonné, animé grand et petit format) au roman (1ères lectures dès 6 ans, lectures adolescentes) sans oublier les documentaires. Les bandes dessinées et les mangas complètent cet inventaire auquel s’ajoutent les revues. Tous ces documents sont une représentation de ce qui existe dans les bibliothèques municipales classiques.

Les enfants présents peuvent être là pour un court séjour ou pour une hospitalisation plus ou moins longue. Les bibliothécaires bénévoles discutent avec le jeune lecteur pour ensuite lui proposer des livres qui peuvent lui plaire. Elles peuvent aussi interroger les parents s’ils sont présents ce jour-là. Souvent les parents font office de médiateurs entre les bénévoles et l’enfant, surtout pour les plus jeunes.

Selon l’âge, la classe ou l’état de santé du lecteur, les bénévoles essayeront de proposer des livres qui répondent au mieux à ses désirs, ses envies du moment. La demande des enfants peut être précise, mais parfois il faut approfondir, questionner l’enfant afin de l’aider à choisir. Les bénévoles prennent le temps d’échanger, de dialoguer avec l’enfant et éventuellement de l’orienter vers un livre illustré, ou une revue s’il est fatigué ou peu intéressé par les livres. Les magazines sont souvent un bon moyen de faire découvrir la lecture.

abhbenevoleQuand elles  rencontrent les enfants plusieurs fois, les bénévoles aiment parler avec eux des livres qu’ils ont lus et qu’ils ont aimés ou pas. Certaines fois ce sont les jeunes qui font découvrir aux bénévoles un livre ou un auteur.Les bénévoles portent une blouse bleue pour être identifiées comme une association de loisirs et non de soins.

Dans ces deux hôpitaux, les bénévoles sont nombreuses et elles peuvent passer à deux dans les chambres et ainsi être plus disponibles pour les enfants, les parents. Elles peuvent échanger des informations entre elles et être au plus près des désirs des enfants et aussi des parents, des livres pour adultes pouvant également être prêtés.

Une des bénévoles propose de la lecture à haute voix dans les consultations. Elle part avec son sac de livres et propose de découvrir des ouvrages. C’est un moment très riche pour tous, qui permet d’oublier le stress d’une visite.

Les enfants sont obligés de lire pour leur scolarité mais à l’hôpital la lecture devient un moment de détente. Le passage des bénévoles permet de passer le temps, de ne pas s’ennuyer, d’aller mieux après un soin ou un traitement, d’apprendre et d’échanger. Cela leur permet également de ressentir des émotions comme rire ou pleurer et d’oublier quelques instants sa maladie. La lecture apporte aux malades distraction et évasion.

Pour les bénévoles c’est un contact extra-médical. Cela apporte une ouverture vers l’extérieur dans un environnement stressant. Cela demande du temps et de l’investissement  mais les rencontres sont riches et le contact humain important.

Paroles d’enfants

abh enfant  C’est pas forcément important mais c’est bien, car là où j’étais la dernière fois il n’y avait pas ce bon truc »

Quand les parents ne sont pas là, il y a toujours quelqu’un qui passe 

Après une lecture, on se sent mieux ; par exemple quand j’ai envie de vomir j’ai lu et après j’y pensais plus, je n’avais plus envie de vomir, ça allait mieux

Un grand merci pour votre patience, je ne vous dis pas à bientôt mais bonne continuation !

Pour en savoir plus : http://www.abhlyon.fr/

 

Écrit par...

ABH Lyon
ABH Lyon
Description

Association des bibliothèques d'hôpitaux de Lyon

 

Membre depuis

47 années 10 mois
...

Vous avez des astuces à partager, une information à ajouter ou une expérience à raconter ?

Laisser un commentaire

CAPTCHA Ceci est un test qui nous permet de valider que vous n'êtes pas un robot.

(*) : champs obligatoires