Ecrit par Un collectif de parents et professionnels militants -
École inclusive : ne pas se tromper de combat
Lettre d'un collectif pour affirmer le droit à la scolarisation des enfants en situation de handicap

Vous répondez au commentaire :


Jacques Bermont
18 octobre 2019

Bonjour, professeur EPS puis spécialisé puis itinérant, j'ai changé plusieurs fois de métier dans ma carrière à l'Education Nationale, mais toujours dans le milieu des élèves déficients visuels. EREADV, puis itinérance au sein du SAAAIS. Je suis convaincu que la société inclusive doit advenir, il y a encore du travail. Je suis convaincu que l'école inclusive doit se mettre en place. Mais ça ne se fera pas sans les enseignants. Personne ne se préoccupe des conditions de travail, des conditions de vie, dans la classe. Personne ne se préoccupe du bien être des élèves dans l'école,dans la classe. La circulaire de rentrée 2019 martèle : "Le droit à l'éducation pour tous les enfants, quel que soit leur handicap, est un droit fondamental. Chaque école a vocation à accueillir tous les enfants, quels que soient leurs besoins". Tout à fait d'accord mais je remarque le changement de paradigme. L'école est traditionnellement le lieu des apprentissages, lire, écrire compter à minima. La circulaire nous parle "éducation", où sont les parents ? Elle nous parle "accueil", où sont les apprentissages ?

Répondre au commentaire
...

Vous avez des astuces à partager, une information à ajouter ou une expérience à raconter ?

Laisser un commentaire

CAPTCHA Ceci est un test qui nous permet de valider que vous n'êtes pas un robot.

(*) : champs obligatoires