Actualité
06 avril 2021

Accompagnement à domicile

editeur2
Soumis par editeur2 le jeu 01/04/2021 - 17:31
logo CAF

Les services d’aide et d’accompagnement à domicile (SAAD) sont des dispositifs permettant l’intervention de professionnels formés au domicile des familles. Ces dispositifs s'inscrivent dans les actions de soutien à la parentalité qui peuvent être financés par les Caisses d'Allocations Familiales (CAF).

Une nouvelle circulaire n° 2021-003 définit l’aide et l’accompagnement à domicile financé par les Caf.

Depuis janvier 2021 ce dispositif s’inscrit dans les orientations d’accompagner les parents en leur proposant un temps de répit en prévention des ruptures familiales. Il est désormais élargi aux familles d’enfants en situation de handicap.

Les nouvelles thématiques précisées dans cette circulaire :
- la parentalité : elle recouvre la période de la grossesse jusqu’au deuxième anniversaire de l’enfant, en conformité avec les recommandations du rapport sur les 1.000 premiers jours de l’enfant ;
- la dynamique familiale : elle recouvre l’ensemble des évènements nécessitant une nouvelle organisation familiale (arrivée d’un enfant de rang 3 ou plus, état de santé du parent ou de l’enfant…) ;
- la rupture familiale : elle recouvre les situations de séparation et de décès (enfant, parent) ;
- l’inclusion : elle recouvre les situations d’insertion socioprofessionnelle du mono-parent et l’inclusion dans son environnement d’un enfant porteur de handicap.

En conformité avec les engagements de la convention d'objectif et de gestion (COG)  prévoyant le développement des possibilités de répit parental et familial, le dispositif d’aide et d’accompagnement à domicile est désormais étendu à l’accompagnement au répit parental.

Afin de prendre en compte les spécificités des familles, l'appréciation de la situation de handicap est multiple : 
- enfant bénéficiaire de l’Aeeh,
- ou faisant l’objet d’une orientation ou d’une prise en charge spécialisée, ou en cours de reconnaissance du handicap,
- ou pour lequel les parents perçoivent l’allocation journalière de présence parentale (Ajpp).

Consulter la circulaire ici