Ecrit par - 22 août 2017
Parents : s'informer, se former
S’informer, échanger… puis se former. De nombreux parents font le choix de suivre des formations pour mieux connaître le handicap de l’enfant, une pratique éducative, une méthode de rééducation, un outil de communication…
Enfant Différent
l'équipe Enfant Différent
Soumis par Equipe Enfant-… le lun 13/01/2014 - 15:57
Image
choisir une formation pour des parents

En septembre 2013, le Comité interministériel du Handicap prévoyait la mise en place d’un droit à la formation des parents et de formations destinées aux parents, parmi les actions de soutien à la parentalité et d’accueil du jeune enfant.

Quels types de formation ?

Les modalités d’accès à l’information et de formations sont diverses.

Une soirée d’informations gratuite ouverte à tous sur un sujet donné est une forme de formation, en tout cas un apport d’informations et si elle est bien faite, un lieu d’échange pour s’enrichir mutuellement. On peut citer l’exemple des soirées autour de la parentalité organisées par les REAAP (lien). Plus spécifiquement dans le champ du handicap il existe des soirées d’informations sur un sujet ou des cafés des parents ou soirées débat.

Un colloque, une conférence ou une journée d’études peut aussi amener de l’information. Renseignez-vous sur le public auquel se destine le colloque, le contenu des thématiques prévues, les intervenants et le coût de la journée. Non pas qu’un colloque « pour les pros » ne serait pas à la portée de tous (et ne vous les interdisez pas), mais cela vous donnera une idée en amont des objectifs et de la « technicité » du colloque. Ceci vous permettra de juger si cette journée pourrait répondre à vos attentes ou pas. 
Suivez les dates des journées thématiques et colloques… dans l’agenda du site.

Les formations sur plusieurs journées, week-ends ou semaines ont un contenu enrichi et visent à apporter une « qualification » sur une méthode de rééducation, d’accompagnement ou de communication.

Se former à…

Les besoins en formation des parents dépendent du parcours de chacun, des besoins de l’enfant et des accompagnements mis en place. Une formation peut avoir pour objectif de permettre à la famille de :

  • mieux connaître la pathologie ou le handicap… de l’enfant. Par exemple le CESA Savoie propose des ateliers de formation Autisme au quotidien, l’association Trisomie 21 France propose des formations aux familles autour de la  trisomie, l'équipe du CTRDV (en région Rhône-Alpes) vous propose une palette de formations axées sur les connaissances de base et/ou de perfectionnement à acquérir dans le domaine de l'accompagnement des jeunes déficients visuels...
  • mettre en place une méthode de communication avec l’enfant et son entourage : une maman témoigne de son expérience après une formation sur le makaton. Il existe aussi des formations sur à la communication avec l’enfant sourd ou malentendant, par exemple la Langue des signes française (LSF)
  • se familiariser ou se perfectionner dans une méthode, une pratique éducative ou rééducative (par exemple ABA, TEACCH…). Dans le champ de l’autisme, vous trouverez différents organismes de formation ; les Centres Ressources Autisme, présents dans chaque région (leurs coordonnées sont sur le site de l’Association nationale des CRA), référencent souvent les offres de formation, par exemple en Ile-de-France : http://www.craif.org/29-formations.html
  • mieux connaître les organismes, les démarches et les droits : avoir une bonne connaissance du contexte et des dispositifs sont des éléments essentiels aux familles pour pouvoir faire des choix en toute connaissance de cause. Certains parents choisissent donc de se former, de s’informer pour pouvoir ensuite cheminer. On trouve par exemple des journées de formation autour de la scolarité de l’enfant.
  • apprendre une technique de soins : un exemple significatif est la formation aux aspirations endo-trachéales effectuées en Instituts de Formation en Soins Infirmiers pour les proches ou professionnels auprès d’un enfant (ou adulte) avec une trachéotomie

On trouve bien d’autres sujets et types de formation, par exemple les stages d’adaptation pour les personnes non-voyantes et leur futur chien-guide… 

Sous-jacent au choix d’une formation, il y a bien sûr le choix d’une méthode, et nous vous donnons des recommandations sur les méthodes

Qui les organise ?

Les formations sont dispensées soit par un organisme de formation agréé, soit par une association.
Parfois ce peut être l’établissement médico-social de votre enfant qui organisera une formation en lien avec les outils qui l’utilisent. Par exemple il est fortement recommandé que les parents soient informés et formés à l’outil de communication utilisé par les professionnels de l’établissement (par exemple le makaton).

Comment financer une formation ?

Les coûts de formation sont extrêmement variables…Faites des comparaisons, le coût ne doit pas être le même pour une formation d’une journée et une de deux heures !
Ensuite faites le calcul des frais annexes : déplacement, hébergement…
Certains centres agréés proposent des prix pour les parents.

Ces frais peuvent être inclus dans le montant des frais listés pour obtenir un complément d’Allocation d’Education de l’Enfant Handicapé (AEEH) ou dans les frais spécifiques ou exceptionnels de la prestation de compensation (PCH). Faites en la demande, sachant cependant que toutes les MDPH n’accordent pas ce financement. Vérifiez bien les conditions de financement auprès de votre MDPH, certaines demandent par exemple que la formation soit coordonnées ou supervisée par un professionnel agréé.

Le magazine Déclic donne des informations sur les possibilités de financement d'une formation.  

Si vous travaillez, il n’existe pas encore de congés spécifiques prévus pour les parents qui souhaitent s’absenter de leur entreprise pour suivre une formation en lien avec le handicap de leur enfant, mais cela fait partie des actions prévues par le CIH de septembre 2013. 

La formation professionnelle ? renseignez vous sur le fonctionnement du compte personnel de formation (CPF). Mais des actions de formation prioritaires sont définies par accord collectif d’entreprise ou de branche ou par accord interprofessionnel. Consultez ces accords pour vérifier si des dispositions permettant l’utilisation plus libre de vos heures de formation. 
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F10705

Le Congé individuel de formation ? Il peut potentiellement être utilisable puisque le CIF peut être utilisé pour changer de profession ou de secteur d’activité. Concrètement ce congé de formation est malgré tout difficile à obtenir… Pour en savoir plus, consultez le site du Fongecif

Sans cela, les formations se déroulant en semaine nécessiteront de prendre des jours de congés payés, de RTT, de récupération ou sans solde… Petit rappel sur les congés pour Articuler vie professionnelle et vie familiale

Se former mais rester parent : se former sans devenir professionnel... Tel est l’enjeu. De nombreux parents témoignent des difficultés à avoir ces multiples casquettes…

Pour les professionnels, retrouvez notre article sur les formations à l’accueil des enfants handicapés dans les structures petite enfance (crèche, centre de loisirs, assistantes maternelles…).

Écrit par...

Enfant Différent
l'équipe Enfant Différent

Membre depuis

47 années 10 mois
...

Vous avez des astuces à partager, une information à ajouter ou une expérience à raconter ?

Laisser un commentaire

CAPTCHA Ceci est un test qui nous permet de valider que vous n'êtes pas un robot.

(*) : champs obligatoires

Sur ce sujet :