Ecrit par Véronique Arsenault -
Juger l’invisible
Il n’y a rien de pire qu’un jugement fait dans l’ignorance.
Véronique Arsenault
Soumis par varsenault le ven 13/09/2013 - 14:07
Image
véronique Arsenault


Il y a eu un temps où, chaque fois que j’attendais dans une file d’attente à l’épicerie ou au magasin, je n’avais rien d’autre à faire que de juger les gens autour de moi.
 

Beaucoup le font, même moi, je l’avoue. J’observais la mère en face de moi, en train de calmer (ou d’essayer, du moins…) son horrible petit monstre en crise. Je le jugeais d’abord lui, petit dictateur de quatre ans, et enfin elle. Elle qui lui parlait, lui expliquait. Pire, elle NÉGOCIAIT!!! Était-ce si difficile de dire tout simplement « non »? Je sais, c’est vilain de juger ainsi, voire inacceptable. Mais que celui qui n’a jamais jugé personne me lance la première pierre! Puis, j’ai eu mes enfants. Trois enfants en trois ans. Ils sont bien élevés, certes, mais pas plus que les autres! J’ai compris avec le temps qu’être parents, c’est aussi faire son possible.

En 2011, alors que mon fils avait trois ans, la vie m’a fait connaître un tout nouveau concept: celui de handicap invisible.

Un «handicap invisible» peut aussi s’appeler: trouble neurologique, trouble du développement, trouble d’apprentissage, trouble de langage, TED, TDAH etc…» Bref, peu importe le nom qu’on lui donne, c’est quelque part dans le cerveau et c’est invisible… Mon petit bonhomme est adorable et bien spécial! Ceux qui le connaissent bien le trouvent craquant, avec sa belle personnalité bien à lui! Intense. comme une boîte à surprises! Mais je ne le verrais pas autrement, il est LUI, tout simplement…

Bien qu’il soit mignon comme tout, il pouvait devenir, lui aussi, un horrible petit monstre lorsque nous étions en public! Sa compréhension du langage étant très atteinte, il avait de l’impulsivité à revendre, un trouble de l’opposition… Bref, je vous laisse vous imaginer la crise… et les regards. C’était maintenant moi, la mère dans la file d’attente, incapable de calmer son enfant turbulent, son «petit dictateur» mal élevé. C’était moi, l’attraction principale à la caisse #4 du WalMart!

Pour lire la suite de ce témoignage, rendez vous sur le site Enfants Québec.

Écrit par...

Véronique Arsenault

Membre depuis

47 années 10 mois
...

Vous avez des astuces à partager, une information à ajouter ou une expérience à raconter ?

Laisser un commentaire

CAPTCHA Ceci est un test qui nous permet de valider que vous n'êtes pas un robot.

(*) : champs obligatoires