Ecrit par Françoise Piessat - 03 mars 2017
Joyeux anniversaire Clémentine...
Clémentine, je te dois sûrement quelques unes des rides qui apparaissent sur mon visage, mais je te dois aussi beaucoup : d’avoir dû remiser mes certitudes et accepter l’aventure singulière
Françoise Piessat

Maman de Clémentine et Stéphanie

Soumis par Françoise Piessat le mer 01/03/2017 - 10:52
Image
Deux soeurs handicapées qui se prennent dans les bras

12 octobre 2013 : le message d'une maman pour l'anniversaire de sa fille

Clémentine

 Dix ans déjà, nous fêtions ensemble tes 20 ans et mes 50 !
 Aujourd’hui cela me semble moins déséquilibré 30/60 …. Tu as la moitié de mon âge !
30 ans, âge de maturité, et pourtant je te vois encore comme une petite fille, tu continue a demander les soins d’un tout petit, tu n’as aucune autonomie : la blédine du  matin, les repas mixés a te donner, la toilette ,les changes, l’habillage,  la promenade ….. Pourtant, à y regarder de près tu changes.

Physiquement : les traits se marquent, tu n’as plus ce visage enfantin.
Ton caractère est plus affirmé, tu es moins compliante et sait manifester lorsque l’on ne fait pas ce que tu désires….,

 Mais que représente pour toi le temps qui passe ??  As-tu des souvenirs ?
Vois-tu le temps défiler comme nous, nous pouvons le ressentir parfois ?? 

Tu sembles vivre dans l’instant, heure après heure, jour après jour… C’est tout compte fait une grande sagesse de ne vivre que l’instant présent

Perçois-tu au centre le temps entre les sorties à la maison ?
 Le temps te parait-il long ???
A quoi rêves-tu lorsque tu passes des heures à faire des bulles de salive et à les regarder éclater sur ton visage ?

 Si comme le disait Anouilh dans « Antigone » :

 La jeunesse c’est la passion pour l’inutile

Je comprends mieux alors que tu ne vieillisses pas !!

Je lisais, pas plus tard qu’hier au soir, le livre d’Anne Dauphine Julliand1 dont la fille de deux ans est atteinte d’une maladie incurable à court terme, elle écrit ceci :

Elle n’as pas peur. Tous les petits enfants sont comme ça. Ils n’ont pas peur et ils ont confiance. Elle n’a pas d’inquiétude pour demain parce qu’elle n’y pense pas et qu’elle a confiance en nous. Elle veut continuer son petit bonhomme de chemin ; ce chemin c’est toute sa vie. Elle l’appréhende comme il vient sans le comparer à celui des autres. Elle en éprouve les difficultés mais elle en apprécie les bons moments. Toutes ces petites choses que l’on ne voit pas parce que nous sommes aveuglés par le chagrin et la peur 

 Et oui tu sais prendre les bons moments, les sorties, les repas car tu es gourmande ! les câlins, et depuis toute petite : les siestes allongée sur ton père ou sur moi … dans ces instants nous, nous mesurons les années qui passent, la taille qui s’allonge, le corps qui pèse, ô combien, et cela devient de plus en plus complexe.

 Mais cet échange te procure une telle béatitude que nous maintenons cet exercice sportif !!

 Tu gardes ta joie de vivre. En regardant les photos qui défilent sur le diaporama, une constante : ton sourire éclatant !
La vie est belle pour toi : non ?
Pas de difficultés à trouver un emploi,
Pas de problèmes financiers,
Pas de tensions avec ton patron ou les collègues de bureau …..

Si , si., tout de même,  tu as quelques soucis parfois,  quand  TARIK viens avec gentillesse pourtant  et te tire les cheveux, tu as du mal à te défendre, alors tu crie très fort dès qu’il approche pour prévenir les éducateurs …
Tu fais aussi un peu la tête quand on retourne à la Maison SOLEIL après un bon week-end …. Je le vois bien dans le rétroviseur de la voiture…..

Mais tu repends vite tes habitudes, et puis tu as Stéphanie … ta sœur, ton soleil et ton point d’ancrage, que tu recherche dès qu’elle sort de ta mire…..Vous êtes dans le même monde et seules à vous comprendre… Que vous racontez vous ? Par quoi sont déclenchés vos éclats de rire ?

Clémentine, je te dois sûrement quelques unes des rides qui apparaissent sur mon visage, mais je te dois aussi beaucoup : d’avoir dû remiser mes certitudes et accepter l’aventure singulière et les sentiers sinueux, escarpés et inexplorés…

Sans doute aussi je te dois d’être autant et aussi bien entourée, par ma famille et des amitiés solides.
Sans doute ne serions-nous pas aussi nombreux ce soir, et la fête n’aurait sans doute pas eu lieu avec votre présence à toi et ta sœur….

Je mesure aussi cela et l’importance que je rappelais il y a 10 ans de votre présence à toutes les deux sur nos vies a tous : 

Aller à l’essentiel, bannir les apparences et le superficiel sortir de nos égoïsmes.

Je pense en vous voyant toutes les deux, que vous devez être pour nous tous, les remparts à la montée de l’intolérance que l’on voit s’insinuer dans les discours actuels.

Nous devons nous rappeler que, dans l’histoire, le projet fou de parvenir à  l’homogénéité d’un peuple  a amené, non seulement à bannir «  l’étranger », mais aussi l’ « étrange »   les handicapés, les  fous,  ont été aussi  les victimes de l’extermination.
  Vous ne seriez  pas «rentables » pour la société ? mais vous justifiez ce que la solidarité veut dire.

Sans cela vous ne pourriez pas vivre dans une maison adaptée avec plein de copains et d’éducateurs
 Sans cela vous ne pourriez pas avoir de beaux fauteuils et les appareillages nécessaires,
Sans cela je devrais m’occuper de vous jour et nuits , mais comment vivre et  gagner ma vie ???

Voila ce que vous portez, sans le savoir, depuis 30 ans ma Clémentine  et 27 ans pour Stéphanie…

Alors merci de ce que tu es Clémentine, de ce que vous êtes toutes les deux.
merci aussi a toutes celles qui vous ont accompagné et pris soin de vous 
et merci à vous tous de votre présence pour nous accompagner Clémentine et moi à passer ce cap !

Clémentine : HAPPY BIRTHDAY !!!

 

  • 1. Anne Dauphine Julliand:« Deux petits pas sur le sable mouillé »

Écrit par...

Françoise Piessat
Description

Maman de Clémentine et Stéphanie

Membre depuis

2 semaines 6 jours
...

Vous avez des astuces à partager, une information à ajouter ou une expérience à raconter ?

Laisser un commentaire

CAPTCHA Ceci est un test qui nous permet de valider que vous n'êtes pas un robot.

(*) : champs obligatoires