Ecrit par Inpes - 09 juillet 2017
La langue des signes française (LSF)
L’origine des langues des signes que pratiquent certaines personnes sourdes est aussi mystérieuse que celle des langues parlées. Des témoignages attestent que, dès l’Antiquité, les sourds ont développé cette langue entre eux.
inpes
Inpes

Institut national de prévention et d’éducation pour la santé

Soumis par inpes le dim 09/07/2017 - 20:29
Image
guide inpes santé publique surdité

La parole n’est pas le seul moyen d’expression possible. Un enfant né ou devenu sourd très jeune peut s’approprier facilement un moyen de représentation et de communication sous forme de gestes.

La langue des signes est une langue vivante et complexe.

Comme toute langue, elle évolue. Elle possède une pleine capacité d’expression et d’abstraction. Elle permet donc la transmission de savoirs, d’où sa légitimité éducative.

Elle possède sa propre syntaxe, qui est intimement liée à la perception visuelle, puisque cette langue répond à une logique visuelle et non auditive. La grammaire de la langue des signes n'est pas identique à celle du français. Ainsi, la place des mots dans la phrase n’est pas la même.

Les signes sont basés sur l’utilisation des mains, du regard et de l’espace : les configurations des mains, leur emplacement, leur orientation et leur mouvement forment des signes qui équivalent à des mots, disposés devant soi comme sur une scène de théâtre.

La disposition de ces signes, ainsi que la direction du regard, permettent de visualiser les relations (actif, passif…), le temps (signes tournés vers l’arrière pour le passé, vers l’avant pour le futur). Le visage et le mouvement des épaules servent aussi à exprimer les nuances du discours.

La langue des signes se sert d’un alphabet manuel (dactylologie) pour épeler certains mots de la langue française.

La langue des signes n’est pas une langue universelle : le vocabulaire diffère d’un pays à l’autre. Cependant, la grammaire étant sensiblement la même, les échanges entre signeurs (personnes qui s'expriment en langue des signes) de pays différents en sont facilités.

Les mains et les yeux sont très importants pour les sourds : ils sont leur porte d’accès au monde et à la vie sociale. Les signeurs considèrent bien souvent la LSF comme une source de richesse, de culture et d’échange : on parle de « culture sourde ».

Cette culture est la façon de vivre propre aux personnes sourdes signantes. Elle est axée sur l’appréhension visuelle et gestuelle du monde. Ainsi, ces personnes ont l’habitude d’adapter leur environnement pour faciliter la communication visuelle. Elles utilisent également les vibrations pour s’interpeller en tapant sur les planchers ou les tables par exemple… L’appréhension visuelle du monde entraîne aussi un autre rapport au corps : il est fréquent dans le monde des sourds de se toucher, de se taper sur l’épaule.

La culture sourde a une forme d’humour particulière, qui s’exprime par le visage, les mains et le corps. Il y a généralement une grande connivence entre les sourds signeurs qui aiment se retrouver dans diverses associations et dans des activités sportives et culturelles.

Ils apprécient également la compagnie des entendants qui, séduits par cette langue originale, sont de plus en plus nombreux à l’apprendre pour des raisons professionnelles ou personnelles.

Des accueils en langue des signes se mettent en place dans les services administratifs, les musées, etc., et l’interprétariat en LSF se développe dans les médias ou les congrès.

Vous-mêmes, parents d’enfant sourd, pouvez apprendre très tôt la langue des signes, ce qui favorisera l’épanouissement de votre enfant et la création de liens avec ses copains sourds signants.

la-surdite-de-l-enfant.jpgSource: La surdité de l'enfant. Guide pratique à l'usage des parents. Editions Inpes. Fondation de France. 2005

Écrit par...

inpes
Inpes
Description

Institut national de prévention et d’éducation pour la santé

Membre depuis

4 mois 1 semaine
...

Vous avez des astuces à partager, une information à ajouter ou une expérience à raconter ?

Laisser un commentaire

CAPTCHA Ceci est un test qui nous permet de valider que vous n'êtes pas un robot.

(*) : champs obligatoires