Ecrit par Audrey Guyard -
Déterminants et fréquence du non-emploi chez des mères d’enfant en situation de handicap
Etre parent d’un enfant en situation de handicap, quelles conséquences sur la vie professionnelle des familles ?

Vous répondez au commentaire :


katia bonnin
26 mai 2014

je confirme mon fils a une déficience intellectuelle reconnue en 2013, je ne peux plus ou peu travailler car il était déscolarisé et sans place je devais le garder à la maison. je me suis battue pour lui trouver une place dans un premier temps une ULIS 4 matins par semaine ensuite en continuant à me battre j'ai obtenu un mi temps en IMPRO mais les transports du collège à l'IMPRO sont à ma charge car ce sont des demi-journées ................. et il y a tous les rendez-vous ........bref j'assume le handicap de mon fils mais je suis révoltée. Plus sereine pour son avenir je me suis installée et crée des bijoux et des accessoires, je fais des réunions des ateliers et des marchés afin de garder un minimum de relation sociale .................
Répondre au commentaire
...

Vous avez des astuces à partager, une information à ajouter ou une expérience à raconter ?

Laisser un commentaire

CAPTCHA Ceci est un test qui nous permet de valider que vous n'êtes pas un robot.

(*) : champs obligatoires

Sur ce sujet :