Ecrit par Karine Nivelais -
Quand adoption se conjugue avec handicap...
Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques...

Vous répondez au commentaire :


SLASSI RACHIDA
20 janvier 2015

bonjour, je viens de lire votre témoignage, et j'ai besoin de vous. je vous résume la situation : ma soeur et son mari sont parents d'une fillette de 10 ans. Lors de l'accouchement, ma soeur a subi une hystérectomie suite à une très importante hémorragie. elle n'a jamais fait le deuil de cet utérus perdu. En 2009, ils ont décidé (surtout ma soeur) de démarrer une procèdure d'adoption. Mon beau-frère étant kabyle, le bébé est donc arrivé de Kabylie. L'arrivée a eu lieu lundi 12/01/15. Beaucoup de bonheur, d'émotions des deux côtés : famille de mon beau frère et notre famille. On s'est rendu compte qu'il ne nous entendait pas. J'ai oublié de préciser qu'il a 9 mois (né le 20 avril 2014). RDV chez le pédiatre vendredi 16/01/15 : verdict : gros retard psychomoteur et grande suspicion d'autisme. Coup de massu ! Tous effondrés, les parents, les frères et soeurs (des 2 côtés), ma nièce... Dans la procèdure d'adoption, il était indiqué : "cochez la case OUI ou NON aux réponses suivantes : Fille : Garçons : Porteur de handicap : Ils ont coché fille et/ou garçons Ils ont coché : NON pour enfant porteur de handicap. 5 jours après son arrivée : le diagnostic est sans équivoque : autiste. Apparemment, sur place "ils" (la pouponnière, la nourrice) n'auraient rien remarqué ! tout le monde est effondrés, ma soeur vit un cauchemar car jamais elle n'avait imaginé que sa vie tourne si mal. Je ne dis pas qu'un enfant porteur de handicap est voué à ne pas être adopté mais en tout cas pas par des familles qui dès le départ ne se sentaient pas capable d'assumer. Ma question est donc la suivante : retourner cet enfant en Kabylie, est-ce possible ? recours envers l'organisme et les autorités compétentes (! ou pas). Psychologiquement dans tous les cas c'est une douleur atroce. Faire définitivement le deuil d'un deuxième enfant, vider sa chambre, blesser ma nièce qui a tant attendu ce petit frère ? que faire ? j'aimerai tellement que vous m'aidiez à leur "expliquer". Merci infiniment de m'avoir lu. Bien cordialement Rachida SLASSI
Répondre au commentaire
...

Vous avez des astuces à partager, une information à ajouter ou une expérience à raconter ?

Laisser un commentaire

CAPTCHA Ceci est un test qui nous permet de valider que vous n'êtes pas un robot.

(*) : champs obligatoires