Ecrit par Sarah Maudet -
La visite à domicile de CRIAS Mieux Vivre
CRIAS Mieux Vivre, association de type loi 1901, œuvre dans le champ de la gérontologie et du handicap depuis plus de 50 ans.
Profile picture for user smaudet
Sarah Maudet

Responsable et chargée de développement pôle autonomie de Crias Mieux vivre - Ergothérapeute

Soumis par smaudet le mar 01/09/2015 - 02:00
Image
Logo crias mieux vivre


Les ergothérapeutes de cette structure se déplacent au domicile des personnes en situation de handicap afin de réaliser une évaluation de la situation, des besoins, des difficultés et de proposer des solutions adaptées.



Prise de contact

Actuellement, les ergothérapeutes interviennent sur l’ensemble du territoire du Rhône. Pour bénéficier d’une visite à domicile, il suffit de prendre contact avec notre organisme.

Pour les personnes ne pouvant prétendre à cette prestation gratuite (hors Rhône), il est possible de visiter notre appartement de démonstration virtuellement et de contacter un ergothérapeute ou une documentaliste spécialisée via la plateforme de télé-conseil à l’adresse suivante : www.elsa.criasmieuxvivre.fr

Déroulement d'une visite à domicile (VAD)

Une VAD peut durer entre 45min et 3h selon les situations. L’ergothérapeute qui intervient à votre domicile procède toujours de la façon suivante : entretien avec la personne concernée et/ou son entourage afin d’évaluer la situation et les besoins, visite de la ou des pièces nécessitant un aménagement, échange autour des solutions envisagées.

Dans les jours qui suivent la VAD, l’ergothérapeute rédige un rapport technique reprenant l’ensemble des éléments évoqués lors de la rencontre. Le compte-rendu est accompagné d’explications et de documentations pour en faciliter la lecture.
Ces préconisations permettent de conseiller, d’informer, d’orienter les personnes en situation de handicap dans le cadre d’une adaptation du logement ou d’un choix en aides techniques. 

Illustration par un cas concret

R. est un jeune de 12 ans qui présente une pathologie à expression multiple avec déficit mental et physique. Il présente d’importantes difficultés de compréhension et de communication et est totalement dépendant physiquement. Au moment de la visite, il est installé dans un fauteuil roulant de confort avec coque qu’il ne déplace pas seul. Les transferts (assis/couché ou assis/debout) sont réalisés par les parents sans aide technique, c’est-à-dire porté dans les bras.

R. a besoin d’une tierce personne pour tous les actes de la vie quotidienne : toilette, habillage, repas, déplacements…

R. ayant grandi, il est de plus en plus difficile pour les parents d’utiliser les solutions jusqu’alors existantes. L’objectif de la VAD était donc de faire le point sur les aménagements et aides techniques nécessaires au jeune R. et à son entourage.

L’aménagement de la salle de bain

Aujourd’hui, la salle de bain est équipée d’une baignoire. Pour la toilette, R. est installé au fond de cette baignoire par son papa qui a des difficultés à réaliser cette manutention et à rester à genou pendant le moment du bain. Les parents précisent à l’ergothérapeute que ce moment est très apprécié par R. et qu’ils souhaitent conserver la baignoire pour le bien-être de leur fils.

sur-bain.jpgIl a donc été conseillé la mise en place d’un sur-bain. En effet, ce dispositif présente plusieurs avantages et correspond aux besoins exprimés par la famille :

1) Il permet au papa de ne plus avoir à se baisser pour atteindre le fond de la baignoire

2) Il permet au papa de rester debout pendant le temps de la toilette

3) Ce dispositif étant amovible, il laisse le libre passage pour les autres membres de la famille (parents et sœur)

4) Il permet de garder le moment du bain, important pour le jeune R.

Pour répondre entièrement aux exigences et aux problématiques de cette situation, il a été préconisé la pose d’un système de rail au plafond allant de la salle de bain (dessus la baignoire) à la chambre de R. (en face). Cette solution permet :

De limiter le risque d’apparition de troubles musculo-squelettique chez les parents (lombalgies, tendinopathies…)
D’accéder à la baignoire sans difficulté
De limiter les transferts pour la toilette (avant : lit/fauteuil roulant puis fauteuil roulant/baignoire)

Les déplacements

Le deuxième point d’attention lors de cette VAD a été les déplacements extérieurs en fauteuil roulant. Au vu de la croissance de R., la maman a d’importantes difficultés à pousser son fils en fauteuil. Nous précisons que le fauteuil roulant est équipé de petites roues à l’arrière pour faciliter les déplacements au sein du logement.

aidepropulsion.jpgkitpropulsion.jpg

L’ergothérapeute a donc orienté les parents vers un kit de propulsion électrique à ajouter sans modification des caractéristiques actuelles du fauteuil. La difficulté a été de trouver des modèles s’adaptant à des petites roues arrière.

Les derniers conseils de l’ergothérapeute ont concerné les noms des sociétés installateurs de système de rail au plafond, des revendeurs d’aides techniques et des aides financières existantes dont la famille pourrait bénéficier.

Après la visite à domicile

Les ergothérapeutes de CRIAS Mieux Vivre n’interviennent qu’une seule fois au domicile (sauf cas exceptionnel) et ne proposent donc pas d’accompagnement sauf pour : essai de fauteuil roulant, changement de projet, évolution d’une pathologie… Les ergothérapeutes répondent ponctuellement à des demandes de suivi par mail ou téléphone. Cependant, leur rôle est d’informer sur les démarches à effectuer et d’orienter vers les bons interlocuteurs comme un revendeur, un professionnel médical, un service social,...

Après la rencontre avec les ergothérapeutes, la famille peut prendre contact avec un revendeur de matériel médical pour demander des devis des aides techniques à acquérir, avec les artisans labellisés pour faire effectuer les aménagements, une assistante sociale pour les aides financières et les démarches à effectuer.

LES CICAT

CRIAS Mieux Vivre est un CICAT (Centre d’information et de Conseils sur les Aides Techniques) dont l’objectif est d’offrir toutes informations et conseils, en un même lieu, sur les moyens techniques de prévention et de compensation des situations de handicap.
Les CICAT sont organisés en réseau, pour trouver celui proche de votre domicile :
https://www.cramif.fr/handicap/handicap-aides-techniques-listes-CICAT-ESCAVIE.php

Si on n’a pas de cicat dans son département, il est possible de contacter un ergothérapeute en libéral.

CRIAS MIEUX VIVRE
Accueil téléphonique ouvert tous les jours de 13h00 à 16h30 au 04.78.62.98.24
contact@criasmieuxvivre.fr
www.criasmieuxvivre.fr
www.elsa.criasmieuxvivre.fr

Écrit par...

Profile picture for user smaudet
Sarah Maudet
Description

Responsable et chargée de développement pôle autonomie de Crias Mieux vivre - Ergothérapeute

Membre depuis

47 années 10 mois
...

Vous avez des astuces à partager, une information à ajouter ou une expérience à raconter ?

Laisser un commentaire

CAPTCHA Ceci est un test qui nous permet de valider que vous n'êtes pas un robot.

(*) : champs obligatoires