Actualité
20 août 2018

Nutrition parentérale en néonatologie

editeur2
Soumis par editeur2 le mar 31/07/2018 - 13:43
logo HAS

La Haute Autorité de Santé publie des recommandations sur la nutrition parentérale en néonatologie

Avril 2018

Cette recommandation porte sur les indications et la stratégie de la nutrition parentérale en néonatologie.

Les risques liés à l’activité de nutrition parentérale sont à la fois liés :

  • à une problématique médicale : le patient et ses besoins nutritionnels ;
  • à une problématique pharmaceutique : les différents types de mélanges de nutrition parentérale et leurs contraintes organisationnelles.

Les objectifs de cette recommandation sont :

  • donner des critères d’orientation pour aider les professionnels à choisir le type de mélange de nutrition parentérale (avec autorisation de mise sur le marché [AMM], standardisé, individualisé dit « à la carte ») à donner en fonction de la pathologie ou de l’état de santé de l’enfant ;
  • proposer un nombre limité de formules de mélanges de nutrition parentérale standardisés, en fonction de l’état clinique de l’enfant ;
  • définir les critères justifiant les recours nécessaires à des préparations magistrales (individualisées) ;
  • définir des critères pour passer à une nutrition entérale le plus précocement possible ;
  • définir les modalités des supplémentations.

 

Décision n°2018.0058/DC/SBPP du 04 avril 2018 du collège de la Haute Autorité de santé portant adoption de la recommandation de bonne pratique intitulée « Nutrition parentérale en néonatalogie »